Wir ueber uns     Présentation

 

Ecole supérieure de musique et d’art figuratif de Mannheim

Staatliche Hochschule für Musik und Darstellende Kunst

 

 

Portrait

Bien que l’école supérieure ne soit passée sous autorité publique qu’en 1971, elle possède une tradition réussie de plus de deux cents ans.

En 1756, la cour du prince électeur appuyait déjà le collège des Jésuites, où l’on enseignait la musique instrumentale et vocale au « pauvre étudiant du Palatinat ».Le 12.09.1776, le Mannheimer Zeitung publiait l'annonce de la première « chaire publique de musicologie et de composition ». C’est ainsi que la « Mannheimer Tonschule » (école du son), créée par l’abbé Vogler, atteint un niveau international d’excellence. Le célèbre passionné de musique, le prince électeur Carl Theodor, autorisa et soutint financièrement la "Tonschule" qui devait apporter une formation de qualité aux musiciens professionnels. Elle est généralement considérée comme un précurseur des écoles supérieures de musique d’aujourd’hui (cf. le dictionnaire de la musique « Die Musik in Geschichte und Gegenwart »).

C'était la grande époque de la chapelle de Mannheim, jouissant d'une renommée mondiale,  connue sous le nom "Ecole de Mannheim", et réputée jusqu'à présent comme le lien le plus important entre le baroque et le classique viennois. La mise en place de cette école de musique était indispensable afin de pouvoir garantir la distribution de la chapelle de la cour qui nécessitait un grand nombre de nouveaux artistes ayant suivi une excellente formation. La chapelle de la cour a pu en même temps disposer des meilleurs professeurs.

La « Mannheimer Tonschule » servit par la suite de modèle à la création de conservatoires et d'écoles supérieures de musique. La longue liste d’étudiants devenus célèbres, comme par exemple : Carl Maria de Weber et Giacomo Meyerbeer, atteste du succès époustouflant de l’enseignement fourni par l’Abbé Vogler.

L’Académie de Danse de Mannheim remonte également au 18ème siècle (1762). Elle figure ainsi parmi les plus anciennes académies de danse d’Europe et a contribué de façon considérable à la grande réforme du ballet au 18ème siècle (passage au ballet dramatique d’action). « Les ballets sont très brillants et complets, » (souvent plus de 80 participants) « et les danseurs sont formés sur place."(Gothaer Theater-Kalender 1777)

La tradition culturelle du Palatinat électeur reste un facteur d’importance majeure pour la ville de musique qu’est Mannheim. L’école supérieure de musique et d’art figuratif de Mannheim a contribué considérablement à la conservation de cette tradition.

Le Conservatoire de Mannheim, puis l’Ecole supérieure de Musique et de Théâtre ont poursuivi le travail de la « Tonschule » et de l’ « Académie de Danse ». Le Conservatoire de Heidelberg a été crée en 1894 et relié à l’Ecole supérieure de Mannheim en 1971.

Parmi les professeurs qui ont été actifs dans cette école, nous pouvons citer Wilhelm Furtwängler, Max Pauer, Ernst Toch, Richard Laugs, Friedrich Wührer, Karl Heinrich Wörner, Erika Köth, Heinz Hoppe et Hans Vogt.

Après la construction d’un nouveau bâtiment, toutes les filières ont pu être transférées à Mannheim en 1999. L'école de musique dispose aujourd'hui de salles de classe ultramodernes et a pu se développer – en raison également de sa situation géographique et de l’infrastructure – pour devenir la deuxième école du Bade-Wurtemberg.

  

Relations internationales

L’Ecole de musique crée un lien entre la région culturelle du Rhin et Neckar (Palatinat électeur) et d’autres régions culturelles importantes par le biais de partenariats étroits avec des écoles supérieures de premier rang au niveau international. Citons particulièrement l’Université Yale (USA) et l’Université Nationale de Séoul (Corée du Sud).

En plus des échanges individuels de professeurs et d’étudiants, de grandes manifestations ont également lieu régulièrement, comme par exemple la tournée, en Allemagne et aux Etats-Unis, de l’orchestre uni des étudiants de l’université Nationale de Séoul et de l’Ecole supérieure de musique et d’art figuratif de Mannheim (Carnegie Hall / New York, Université Yale / New Haven).

S’ajoutent à cela de nombreux partenariats Erasmus avec d’autres écoles supérieures, comme l’Accademia del Teatro alla Scala de Milan (Italie). L’Ecole supérieure de musique et d’art figuratif de Mannheim participe également au projet de la « summer school » en coopération avec neuf écoles supérieures de musique chinoises. Il existe également d’autres partenariats avec des écoles non européennes dans le domaine du Jazz / musique populaire, tout particulièrement avec des écoles d’Amérique du Sud.

 

Cursus

Les matières principales enseignées à l’école supérieure sont entre autres : instruments d’orchestre, instruments à clavier, chant (concert et opéra), direction (orchestre et chorale). Il est possible d’étudier ces matières aussi bien dans les filières sanctionnées par un diplôme, telles que Formation Artistique (10 semestres) et Enseignement de la Musique (professeur pour école de musique et professeur indépendant, 8 semestres), que dans les filières de perfectionnement telles que Formation Soliste (4 semestres) ou Formation Soliste à temps partiel (8 semestres). Elles peuvent être également choisies comme spécialités dans le cadre de la filière Musique pour école (Enseignement dans collèges / lycées, 9 semestres).

La discipline principale Composition n’est possible que dans le cadre de la filière Formation Artistique, les disciplines Théorie de la Musique, Développement de l’oreille et Pédagogie élémentaire de la Musique ne sont proposées que dans le cadre de la filière Enseignement de la Musique. Dans la filière de perfectionnement Etudes Supplémentaires (4 semestres), il est possible d’approfondir les disciplines Soliste d’orchestre, Musique de chambre, Formation musicale et Harmonisation au clavier.

Dans le domaine Jazz / Musique populaire (8 ou 10 semestres), les matières principales suivantes sont proposées: composition / arrangement, chant, piano jazz, saxophone, trompette, trombone, batterie jazz, percussions (chaire unique en Allemagne), guitare, contrebasse, basse électrique, baguettes. Cette filière est proposée uniquement à Stuttgart et Mannheim.

L’Académie de Danse est le seul établissement d’enseignement supérieure du Bade-Wurtemberg à dispenser une formation à des danseurs. Il est possible de suivre les filières Danse et Pédagogie de la danse pour enfant (6 semestres), ainsi que les filières de perfectionnement Formation Artistique Danse / Préparation à la scène et Pédagogie de la danse pour les danseurs professionnels (2 semestres).

Les matières Musicologie et Pédagogie de la Musique offrent également la possibilité d’accéder au doctorat de philosophie.

Notre école n’organise pas moins de 500 évènements par an qui représentent non seulement un enrichissement de l’offre culturelle de la région du Rhin et Neckar, mais sont aussi un moyen d’informer le public sur nos travaux, et d’initier très tôt nos étudiants à jouer et interpréter devant un public. Outre les concerts et les représentations, il faut citer l’importance des congrès et symposiums de spécialistes ainsi que des cours de maîtrise dispensés par des artistes et des pédagogues. A cela s’ajoute la multitude de nos productions de CD et les concours ayant lieu régulièrement.

Il existe de fréquentes activités de coopération avec des universités, des théâtres, des orchestres, des écoles de musique, des organisateurs de concerts et d’autres institutions culturelles. Ceci comprend des représentations communes dans tous les domaines, ainsi que de nombreux stages pour nos étudiants, qui facilitent ainsi leur insertion dans la vie professionnelle. En collaboration avec quatre orchestres professionnels de la région (Staatsphilharmonie Rheinland-Pfalz, Nationaltheater Mannheim, Philharmonisches Orchester Heidelberg, Kurpfälzisches Kammerorchester), l’Ecole supérieure lance l’ « Orchesterakademie Rhein-Neckar ». Pour la première fois une académie d'orchestre voit le jour sous l’autorité commune d’une école supérieure et de plusieurs orchestres.

La promotion des jeunes doués pour la musique constitue un sujet d’importance particulière. L’école a créé à cette fin le réseau Amadé unique en Allemagne.

Le succès de nombre de nos étudiants et diplômés atteste de l’excellente qualité de la formation dispensée à l'Ecole supérieure de musique et d'art figuratif de Mannheim: première place dans des concours internationaux (ex: Concours ARD), places de haut rang dans des orchestres (ex: Berliner Philharmoniker), apparition de chanteurs solistes dans de grandes salles renommées (ex. Bayreuther Festspiele).